Comment utiliser le shampooing solide pour vos cheveux : 5 conseils et astuces

Si vous êtes un accro des produits bio et santé, vous connaissez déjà et très certainement le shampooing solide. En revanche, il y a de plus fortes chances que vous ne connaissiez pas puisque ce produit n’est pas encore bien connu, même si cela commence à se démocratiser petit à petit. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens (dont vous faites partie hein…) utilisent du shampooing liquide. D’ailleurs, en France, on ne le connaît quasiment que sous cette forme.

J’aimerai donc vous faire découvrir ce fameux shampooing solide parce qu’il s’inscrira dans le temps, j’en suis sûr, comme un produit pour cheveux faisant réellement partie du coin salle de bain.

En fait, pour tout vous dire, je vais vous expliquer un truc guy’s. Si on revient cinquante ou soixante ans en arrière, on s’aperçoit que les industries commençaient à pousser comme des petits pains. Que cela soit pour l’alimentaire (surtout d’ailleurs…) mais aussi pour les produits cosmétiques et autres. Sont alors apparus les produits composés d’additifs douteux, chimiques se révélant mauvais pour la santé. Et les shampooings ainsi que les savons, vous vous en doutez, n’y ont absolument pas échappé, bien au contraire ! Paraben, silicone, OGM, parfums de synthèse, alcool, paraffine, PEG etc. sont des classiques des produits (malheureusement) utilisés au quotidien.

Le taux de maladies et cancers en tout genre a explosé ces dernières décennies, et les gens commençaient vraiment à en avoir ras-le-bol de tous ses produits dérivés leur détruisant le corps. Les gens reviennent donc de plus en plus au naturel, au bio, à l’écolo, au naturel quoi ! Nous avons la chance de pouvoir vivre en 2019, et d’ainsi pouvoir profiter de ce grand bienfait : pouvoir acheter n’importe où dans le monde des produits qui nous conviendront vraiment et qui nous ressemblent.
Et le shampooing solide, à l’instar du shampooing liquide naturel et bio et même de l’après-shampooing, s’inscrit dans cette démarche. Vous verrez que la plupart des gens qui achètent ce produit sont des gens naturellement tournés vers le na-tu-rel.

1) Comment reconnaître un shampooing solide

A la différence du shampooing liquide en tube, le shampooing solide a la particularité d’être dur et compact, un peu comme un pain de savon. Vous pourrez en retrouvez pour tous les goûts, tous types de cheveux, et de nombreuses formes et couleurs. Qu’ils soient ronds, carrés, rectangulaires, en forme d’étoile, ovales ou triangulaires, il n’y a que la forme qui change, rassurez-vous. En effet, un shampooing solide reste un shampooing solide, peu importe la forme. À partir du moment où les ingrédients sont naturels et bio, faites-vous plaisir et choisissez la forme qui vous convient.

shampoing solide bio

2) Composition du shampooing solide

Comme pour tous les produit que vous achetez, regardez bien les ingrédients avant d’acheter votre shampooing solide. Le commerce, c’est souvent la tromperie malheureusement. Du coup, vous pourrez trouver des commerciaux peu scrupuleux estampiller leur produit comme étant bio alors qu’en fait, il ne l’est pas, ou qu’en infime partie… Soyez donc attentifs du mieux possible.

Certaines marques par exemple (sans les citer), n’hésiteront pas à utiliser des produits irritants pour vos cheveux, comme la plupart des marques d’ailleurs. De ce fait, utilisez plutôt des shampooings solides composés d’ingrédients naturels, tels que les huiles essentielles, l’huile de coco, l’huile d’argan, le beurre de karité, l’huile de ricin, l’huile de jojoba, le lait de chèvre etc. En bref, tout ce qui relève du naturel. Si vous voyez marqué sur le shampooing solide des noms très bizarres tels que PEG, LSS, SLS, ALS, parabens, EDTA etc., fuyez !

3) Privilégiez un shampooing solide selon le type de vos cheveux

Pour une efficacité encore plus constatée, il serait bon de prendre un shampooing solide qui correspond à votre type de cheveu. En effet, les cheveux de chaque personne sont différents, un peu comme le sont les poils de votre barbe ! Par contre, ce n’est pas parce que vous aurez une barbe qui gratte que vos cheveux vous gratteront également, et inversement.

Alors, soyez attentif à votre cuir chevelu : avez-vous les cheveux secs ? Avez-vous les cheveux gras ? Avez-vous les cheveux abîmés ? Avez-vous les cheveux bouclés ou afro ? Avez-vous les cheveux colorés ? Avez-vous les cheveux plein de pellicules ? Avez-vous des cheveux dits « normaux » (aucun problème, tout roule pour vous quoi…) ? À vous de voir comment sont vos cheveux.

Si vos cheveux :

  • sont à tendance pelliculaires : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile essentielle d’arbre à thé, de l’huile essentielle de cade, de l’huile de ricin, de l’argile blanche (que l’on trouve aussi dans les fameuses éponges Konjac pour purifier et nettoyer le visage), de l’huile de coco, de l’huile essentielle de romarin etc.
  • sont secs : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile d’argan, du beurre de karité, de l’huile de coco, du lait de chèvre, de l’huile d’avocat, de l’huile de pracaxi, de l’huile de litsea cubeba, de l’argile blanche, de l’argile rouge etc.
  • sont gras : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile de jojoba, du ghassoul, de l’argile verte, de l’huile essentielle de cèdre, de l’huile de coco, de l’huile de litsea cubeba, de l’huile de ricin, du beurre de karité etc.
  • sont abîmés : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile d’avocat, de l’huile d’argan, du beurre de karité, du beurre végétal de mangue, de l’huile de pépins de raisin, de l’huile de pracaxi etc.
  • sont bouclés ou afro : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile de coco, de l’huile de piqui, de la poudre de kapoor kachli (gingembre sauvage), de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang, de l’huile de jojoba, de l’huile végétale de brocoli etc.
  • sont colorés : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple du beurre de karité, de l’huile d’avocat, de l’huile d’argan, de l’huile de ricin, de l’huile de buriti etc.
  • sont normaux : privilégiez un shampooing solide où vous trouverez par exemple de l’huile de coco, de l’huile de pin, le beurre de karité, l’huile de pracaxi, de l’argile blanche (kaolin), de l’huile essentielle de sapin etc.

Il est difficile de s’y reconnaître dans certains noms d’huiles ou d’autres ingrédients. Allez, je vous ai concocté une petite définition pour certains noms difficiles, on dormira moins bête ce soir ! 🙂

Cade : Appelé également genévrier cade, il s’agit d’un petit arbre que l’on trouve fréquemment sur les côtes méditerranéennes. Cet arbre donne des fruits appelés cônes, de couleur marron.
Pracaxi : L’huile de pracaxi est issu un arbre appelé Pentaclethra macroloba situé principalement au Brésil et en Guyane. Il est connu depuis très longtemps sur ses bienfaits et vertus par les populations vivant en Amazonie.

Litsea cubeba : En français, on parlera de litsée, qui est une sorte de verveine exotique. Il s’agit d’un arbre à feuilles qui a pour origine la Chine. On le trouve aussi dans d’autres régions d’Asie.

Piqui : Appelé aussi péqui, il s’agit encore d’un arbre que l’on trouve au Brésil. On en tire un fruit riche en huile.

Ylang-Ylang : Il s’agit d’un arbre qu’on retrouve surtout en Asie. On y cueille ses fleurs et ce sont celles-ci qui servent à l’huile d’Ylang-Ylang, par distillation.

Buriti : L’huile de buriti est issue des fruits à coque d’un palmier d’Amazonie, nommé l’aguaje. Cette huile est très riche en acide gras.

C’est quand même assez impressionnant tous les bienfaits qu’on retrouve dans les produits naturels, vous ne trouvez pas ?

4) Les avantages du shampooing solide

Bon, venons-en maintenant à la question fatidique. La question que vous vous posez certainement : « Mais finalement, quels sont les avantages d’un shampooing solide » ? Question légitime, nul doute !

Voici donc quelques points intéressants quant à ses avantages :

  • Malgré son prix un peu élevé, il reste économique : vous pourrez l’utiliser assez longtemps (plusieurs mois pour certains). Comptez entre 40 et 80 shampooings possibles, ce qui reste intéressant. Au vu de sa grande efficacité, il est même possible que vous n’ayez plus besoin d’après-shampooing (à voir selon le temps et selon vos cheveux). De toute façon, l’après-shampooing ne doit pas, à la base, être souvent utilisé.
  • Petit donc pratique : le fait qu’il soit petit est un avantage. Lors des voyages par exemple, plus besoin d’emporter avec vous un gros tube de shampooing qui prend la moitié de votre sac de toilette. Pour la maison, vous pouvez le poser dans un socle pour savon sur votre bain ou dans votre douche. Parfois, il est même offert quand vous achetez le shampooing.
  • Bon pour les cheveux : logique en même temps… S’il n’était pas bon, je ne vous l’aurait pas conseillé hein. Blague à part, à partir du moment où tous les ingrédients sont OK ou plus au moins (on ne peut parfois pas atteindre le top du top), foncez, ça sera forcément bon pour vos cheveux. Attention cependant à bien choisir, de préférence, un shampooing solide convenant à votre type de cheveu, comme on l’a vu plus haut.
  • Conservation plus longue : Eh oui, comme quoi ! Le shampooing solide, alors qu’il est naturel, se conserve plus longtemps que les shampooings classiques, bourrés d’additifs. Je dis ça, je dis rien moi…
  • Geste écologique : En achetant du shampooing solide, vous faites un geste écologique puisqu’il n’y a pas de tube plastique.

5) Recettes maison de shampooing solide

Quand on a du temps (c’est pas toujours évident, hein…), c’est toujours bien de pouvoir préparer ses produits maison. Au moins, on est vraiment sûr de ce qu’on met dedans puisqu’on le fabrique nous-même. Du coup, si le cœur vous en dit, laissez-moi vous proposer quelques recettes maison pour protéger vos cheveux comme il se doit, comme s’il s’agissait de protéger votre barbe.

Je vais vous donner une recette de base, que vous pourrez facilement adapter à vos cheveux, selon le problème rencontré par vos cheveux (cheveux gras, abîmés, secs etc.)

Temps : Comptez une vingtaine de minutes pour préparer votre recette.

Quantité : Environ 100g de shampooing solide

Ustensiles pour préparer la recette : Bol résistant à la chaleur – un petit fouet – une balance de cuisine – une spatule ou cuiller en bois – un pilon et un mortier – des moules (de cuisine, pas les fruits de mer hein gu’ys…)

Recette de base : Il s’agit d’une recette qui peut se décliner à l’infini, selon vos envies, et surtout selon l’état de vos cheveux :

  • tensioactif SCI (c’est le plus doux pour vos cheveux, car il n’est pas irritant)
  • une huile essentielle de votre choix (c’est facultatif, et c’est plutôt pour avoir une bonne odeur)
  • une huile végétale (ricin, jojoba, argan etc.) ou du beurre de votre choix (karité, coco etc.)
  • une poudre minérale ou végétale au choix (argile, rhassoul, jujubier etc.)
  • eau ou eau florale au choix (Ylang-Ylang, lavande, romarin, tilleul etc.)

Étape 1 : Faire fondre tout d’abord l’huile ou le beurre végétal au bain marie (20g), puis y ajouter le tensioactif (50g), la poudre minérale ou végétale (10g) et l’eau ou l’eau florale (15g).

Étape 2 : Faire chauffer doucement, et remuer jusqu’à épaississement du mélange.

Étape 3 : Si le tensioactif a du mal à fondre, écrasez-le doucement avec le pilon.

Étape 4 : Une fois le mélange bien épaissi, le sortir du feu et le malaxer à la main. Laissez le mélange refroidir.

Étape 5 : Si vous souhaitez ajouter une huile essentielle, faire un puits au milieu et y ajouter l’huile essentielle (15 à 20 gouttes environ). Mélanger de nouveau pour avoir plus d’homogénéité.

Étape 6 : Avant que le mélange ne refroidisse trop, mettre le mélange dans plusieurs petits moules (forme de votre choix), puis laisser refroidir une journée entière.

Étape 7 : Démouler les shampooings et laisser encore sécher plusieurs jours.

Utilisation : Mouillez vos cheveux ainsi que le shampooing. Placez le shampooing sur vos cheveux et faites de petits mouvements en rond, jusqu’à ce que le shampooing atteigne tous vos cheveux. Ensuite, lavez-vous les cheveux normalement, puis rincez-les.

Alors, le shampooing solide, ça vous tente ?