Fabrication française
Livraison relais offerte à partir 35 € achats !
Un max d'ingrédients naturels

Huile végétale de framboise : 7 raisons de l’utiliser dès maintenant !

Aujourd’hui, on fait un petit zoom sur un (délicieux) fruit rouge. Il s’agit de la framboise. Non non, vous n’avez pas malencontreusement atterri sur un blog culinaire. En dehors de son bon goût sucré et acidulé, sachez que la framboise peut régaler et hydrater vos barbes messieurs. Comment ? Avec son huile bien entendu. Et oui, de plus en plus, les cultivateurs made in France se rabibochent avec la fabrication d’huiles végétales cosmétiques locales. Ces huiles peuvent être produites à base d’oléagineux ou même de fruits, secs ou non. L’huile de framboise, elle, est réalisée à partir des pépins de framboise plus précisément. On vous donne 7 raisons de l’utiliser dès maintenant mais avant, petite mise en contexte. Vous voulez en savoir plus ? Allez, c’est par ici !

L’origine de l’huile de framboise

Avant d’obtenir de l’huile végétale de framboise, il faut des framboises. La framboise est issue du framboisier. Donc, avant d’avoir des framboises, il faut un framboisier… Alors : petit retour dans le temps.

Le framboisier appartient au genre Rubus plus communément appelé ronces ou Rosacées. C’est un arbuste buissonnant. On suppose qu’à l’origine, il provenait d’Asie mineure, la région de l’actuelle Turquie. Il se serait ensuite propagé dans le reste du monde, pratiquement sur tous les continents. On le cultive aujourd’hui dans les différentes zones tempérées du monde.

La Framboise et l’Europe

L’archéobotaniste Marie-Pierre Ruas estime que l’essor des framboises en Europe a lieu entre le XIème et le XIIIème siècle. Chez nous, on doit le développement de la culture des framboises aux Romains. C’est seulement au commencement de notre ère que la culture de la framboise devient de bonne qualité. On arrive alors à obtenir des fruits de plus grande taille. Par la suite, plusieurs variétés apparaissent si bien qu’à la fin de l’époque médiévale, on cultive des framboises rouges et jaunes et même des framboisiers sans épines.

Après le Moyen Âge…

Après le Moyen Âge… (qu’est-ce qui vient après le Moyen Âge ?) : LA RENAISSANCE ! À la Renaissance donc, la culture des framboisiers s’introduit dans les jardins familiaux. On les cultive pour leurs bienfaits thérapeutiques, l’élaboration de boisson mais aussi pour leur parfum. On continue d’œuvrer, des siècles durant, pour obtenir des framboisiers bien plus forts et donnant des récoltes plus fructueuses encore. D’autres sources estiment que la consommation directe des fruits du framboisier ne commence qu’au XIXème siècle en France.

Les régions productrices de framboises

Plus tard, en 1950, La Corrèze – département situé dans la région de la Nouvelle-Aquitaine – tente l’aventure de la culture de la framboise. Elle est d’abord poussée par des difficultés d’ordre économique (oui, c’est la crise) puis les producteurs se font de plus en plus nombreux jusqu’à ce que la région devienne l’une des principales productrices du pays. Néanmoins, le Corrèze n’a pas le monopole. On cultive aussi la framboise en Île-de-France, dans le Limousin, dans la région Rhône-Alpes, etc. On peut aussi apercevoir des framboisiers sauvages, dans les Alpes, les Vosges ou en Auvergne notamment.

Et l’huile dans tout ça ?

Maintenant que vous êtes au top en terme d’histoire de la framboise, on peut passer à l’huile. On ne sait pas vraiment dater le début de l’utilisation de l’huile de pépins de framboise. Mais depuis quelques temps, avec la revivification de la slow cosmétique, du bien-être au naturel et de la production bio et locale, elle connaît un succès sans précédent. De façon générale, les producteurs d’huiles françaises reviennent à la fabrication d’huiles végétales régionales. Une très bonne nouvelle pour vos crinières faciales n’est-ce pas ? En revanche, les fabricants d’huile de framboise ne courent pas les rues. Les pépins de framboise sont des denrées rares. Cette huile est donc aussi précieuse que bénéfique même si elle tend à se développer de plus en plus.

Comment obtient-on l’huile de framboise ?

Mais avec des framboises, comment on fait de l’huile ? Une question qui vous trotte dans la tête depuis tout à l’heure mais que vous n’osez pas poser ? On y vient ! Vous voyez les petites graines qui nous dérangent lorsque l’on croque dans ces jolis petits fruits charnus et juteux ? Ces mêmes petites graines qui rendent nos smoothies ou coulis de fruits granuleux ? Eh bien figurez-vous qu’elles sont bien utiles. On les appelle des pépins ou des akènes (orthographiés aussi achènes ou achaines). On les presse et on obtient de l’huile végétale de framboise. On l’appelle aussi huile de pépins de framboise ou tout simplement huile de framboise.

Parfum et couleur

L’huile obtenue a une teinte jaune orangée. Eh oui, elle n’est pas rose comme les framboises… On dit de son odeur qu’elle est « verte ». Un parfum « de graines » très végétal qui possède quelques notes fruitées. Le meilleur moyen de connaître son odeur ? C’est de l’acheter après tout.

7 propriétés de l’huile végétale de framboise

L’huile de framboise regorge de bienfaits principalement pour le corps et le visage mais aussi pour la barbe et les cheveux. On a choisi de vous partager 7 bienfaits principaux (et un peu plus même). Prêts ?

1) L’huile de framboise : nourrissante et hydratante

Bon ok, ce n’est pas un mais deux bienfaits que l’on citera ici. Qu’ils soient hydratants ou nourrissants, les cosmétiques contiennent à la fois de l’eau et des lipides dans des proportions différentes. L’avantage de l’huile végétale de framboise, c’est qu’elle est à la fois très hydratante et très nourrissante. Réparatrice, elle aide à régénérer le film hydrolipidique. C’est le film qui protège notre peau régulièrement agressée par divers stimuli extérieurs. Riche en actifs nourrissants, l’huile de pépins de framboise a une forte teneur en omégas 3 et 6. Elle stimule le collagène et est idéale pour conserver l’élasticité de la peau. Pas mal non ?

2) Une huile qui plaira à votre barbe

Si elle est optimale pour nourrir et hydrater la peau, elle fait de même sur les poils de barbe. On est quand même là pour parler barbe non ? Figurez-vous qu’à chaque lavage de votre visage et barbe, le film hydrolipidique dont on parlait il y a quelques instants est affaibli. Il est donc important de donner à la peau qu’il y a sous la barbe, les éléments qui vont aider à renforcer ou recréer ce film protecteur. C’est aussi un moyen d’offrir à votre barbe chérie les éléments dont elle a besoin pour pousser en bonne santé. Vous pouvez donc utiliser l’huile de framboise sur le visage comme sur les poils. Une barbe nourrie et hydratée sera plus saine et plus forte. De même pour les cheveux. En plus de nourrir les poils en profondeur, elle les rend brillants et les protège des agressions extérieures.

3) Un antirides plein d’antioxydants

La composition de l’huile de framboise lui confère une très haute teneur en antioxydants. C’est notamment une mine d’acide gallique et de vitamine E. Elle contient aussi d’autres types d’acides aminés. Ces antioxydants luttent contre le vieillissement de la peau en aidant au renouvellement des cellules. En plus de l’action antirides, les antioxydants contribuent à lutter contre les radicaux libres. Les radicaux quoi ? Les radicaux libres désignent toutes les molécules qui vont attaquer nos cellules pour les rendre malades ou les faire vieillir. Allié idéal pour prendre soin de votre visage et pour le rajeunir !

4) L’alliée des bonnes mines

On dit souvent que pour avoir bonne mine, il faut manger des carottes. Pourquoi ? Car elles contiennent des caroténoïdes. Les caroténoïdes sont des pigments naturels présents dans les fruits, les légumes ou même les plantes. On les trouve chez les êtres humains et chez les animaux également. Ce sont, en fait, des vitamines qui, en se nichant sous notre peau, vont renforcer sa pigmentation naturelle. On peut donc dire que les caroténoïdes sont des alliés de taille pour avoir bonne mine. Pourquoi on vous en parle ? Parce que l’huile de pépins de framboise en contient une quantité non négligeable !

5) Pour apaiser les irritations et inflammations en tout genre

La peau du visage peut être soumise à rude épreuve : squames, sécheresse, boutons, poils incarnés ou encore irritations… En bref, une barbe qui gratte et qui démange est très désagréable et vous le savez tout autant que moi. L’huile de framboise et ses omégas 3 ont des vertus apaisantes. Elle conviendra aussi pour lutter contre les rougeurs et les irritations. Anti-inflammatoire, elle fonctionne aussi très bien contre les UV du soleil puisqu’elle a un indice de protection situé entre 28 et 50. Démangeaisons, brûlures, coups de soleil, eczéma ou psoriasis : elle aide à apaiser vos maux en cas de lésions cutanées !

6) Une huile sèche et non comédogène

Les huiles c’est cool mais parfois, on n’a pas envie de ressembler à une frite qui sort de la friteuse, vous me suivez ? Et il y a certaines huiles qui sont les championnes dans ce domaine. Heureusement, l’huile végétale de framboise ne mange pas de ce pain-là. Elle a une texture plutôt sèche et légère, l’idéal pour un rendu discret sur la peau comme sur la barbe. Lorsque l’on est pressé de sortir, c’est une huile pour barbe qui peut être bien pratique qui ne met pas trop de temps à pénétrer dans la peau. Autre avantage non négligeable : elle est non comédogène. Cela signifie qu’elle ne favorise pas les comédons (points noirs ou boutons de graisses). Ces comédons sont provoqués par des pores obstrués par un excès de sébum et une accumulation d’impuretés.

7) Un soin adapté à toutes les saisons

Optez pour une huile toute saison avec l’huile de framboise. Lorsqu’arrivent les beaux jours, il faut préparer votre peau à l’exposition aux rayons du soleil. Et bien figurez-vous que l’huile de pépins de framboise est adaptée à cela, mais également lorsque l’hiver et le grand froid arrivent, pour éviter les gerçures et autres lésions cutanées.

Alors, très chers barbus, toujours pas convaincus ? Pourtant, il semblerait que cette huile soit à tester dès à présent. On sait que parfois (souvent), vous avez envie d’aller au plus simple alors, choisir l’huile de pépins de framboise est une bonne alternative. Cheveux, visage, corps ou barbe : elle s’adapte à tout. Elle est aussi idéale dans un masque ou un gommage pour barbe et visage, mélangée à d’autres ingrédients. Comme on est sympas, on vous file deux recettes à réaliser à la maison.

Entretenir sa barbe avec l’huile de framboise : 2 recettes homme-made

1) Gommage pour visage et racines de la barbe

Si on prend soin de la peau de son visage, on a parfois tendance à négliger la peau qui se trouve sous les poils de barbe. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est plus difficile d’accès car recouverte par une barbe bien virile ! Pourtant, elle doit elle aussi être entretenue. Des impuretés, des poils incarnés ou même des peaux mortes et des squames peuvent s’y trouver. Pas très esthétique tout ça et surtout, ces squames peuvent être accompagnés de démangeaisons. Un gommage facilitera le renouvellement des cellules et permettra au soin que vous ferez par la suite de mieux pénétrer. Inclure l’huile végétale de framboise dans un gommage est une très bonne idée. Voici une recette minimaliste comme vous les aimez, pour avoir une barbe plus belle barbe et un visage mieux entretenu.

• Dans un bol, mélangez 2 cuillères à café de sucre en poudre et 1 cuillère à café d’huile de pépins de framboise.
• Disposez le mélange sur votre visage humidifié et sous le menton, à la racine de la barbe.
• Frottez en faisant des mouvements circulaires sans trop appuyer.
• Rincez abondamment.
• Laissez sécher votre barbe à l’air libre.

Votre peau maintenant exfoliée, hydratée et nourrie, vous êtes prêts à passer au soin suivant, dans la foulée ou un peu plus tard. Vous avez le choix.

2) Masque fraîcheur nourrissant et hydratant pour la barbe

Maintenant qu’on a bien entretenu la peau du visage et celles située sous le menton, vous allez pouvoir prendre soin de votre barbe.

• Mélangez dans un bol : 1 cuillère à soupe d’huile de pépins de framboise, 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera et 2 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’atlas.
• Étalez le mélange sur toute votre barbe, sur la peau sous le menton et sur les joues en massant délicatement pour faire pénétrer le soin.
• Ensuite, prenez une serviette humidifiée et mettez-la une minute au micro-ondes.
• Enveloppez votre barbe dedans et c’est parti pour vingt minutes de détente.
• Brossez votre barbe pour répartir le mélange de partout.
• Rincez abondamment.
• Laissez sécher votre barbe à l’air libre et profitez de ce boost d’hydratation.

Vous voilà experts en huile de framboise. À présent, c’est à vous de jouer la team barbue !