Fabrication française
LIVRAISON OFFERTE en point relais à partir de 35 € d'achats et à domicile à partir de 45 € d'achats
Un max d'ingrédients naturels

Pellicules : 10 moyens naturels de s’en débarrasser (et comprendre d’où elles viennent)

Si les pellicules sur la barbe peuvent être un problème pour certains d’entre vous, elles peuvent l’être aussi sur vos cheveux. En France, une personne sur deux a des problèmes pelliculaires. Certes, ce n’est pas un grand problème, mais côté esthétique, ils ne sont pas très agréables à voir, surtout s’il y en a beaucoup. S’il y en a beaucoup, on passe vraiment pour le gars sale, alors que parfois ce n’est même pas de notre faute… Je sais que c’est gênant, mais dites-vous en tout cas que vous n’êtes pas les seuls !

Comment sont produites les pellicules ?

Même si on s’impose un certain mode d’hygiène, on n’est pas à l’abri des pellicules et chez certaines personnes, les pellicules sont plus développées. En effet, il y a certains éléments qui font qu’elles envahissent les têtes, tels que la sécrétion de sébum, la prédisposition génétique à faire une réaction inflammatoire et la présence du champignon « Malassezia ».
Sur l’épiderme de notre cuir chevelu, il y a un film très riche en graisse appelé « sébum ». Celui-ci protège le cuir chevelu du dessèchement. On trouve également du sébum sur le visage et dans le dos. Dans ce milieu, le champignon « Malassezia », qui est présent naturellement sur le cuir chevelu, s’installe et se développe très vite. Il « digère » les lipides dans le sébum et produit des acides gras que la peau et le cuir chevelu ne supportent pas. Lorsque les acides gras sont produits en grande quantité, la peau et le cuir chevelu peuvent réagir en produisant des pellicules. Mouais, pas très appétissant tout ça, je sais…
Chez chacun de nous, on trouve du sébum et du champignon « Malassezia » et si certains n’ont pas de pellicules, c’est que ces deux éléments sont produits d’une manière égale. Cependant, il y a des personnes qui produisent plus de sébum et c’est ce qui favorise le développement de ce petit microbe, ce qui explique la formation des pellicules. Pour ces gens-là, la production de sébum peut être variable selon certains facteurs, dont le stress, le manque de sommeil, la fatigue ou la prise de certains médicaments. Et du coup, plus vous aurez les cheveux gras, plus vous aurez de chance d’avoir des pellicules… Miam, miam !
Normalement, les enfants, avant leur âge de puberté, ne doivent pas présenter de problèmes pelliculaires, car c’est seulement à la puberté que les glandes sébacées sécrètent le sébum. Si certains enfants sont touchés par les pellicules, c’est que c’est un signe d’une maladie sous-jacente et il faudrait consulter un médecin ou un spécialiste le plus tôt possible. Donc si vous avez un ou plusieurs bambins, allez vite observer leurs cheveux pour voir s’il n’y a pas de pellicules qui se cachent… En espérant que vous ne trouviez pas de poux, hein ! Haha.

Les types d’états pelliculaires

Bon en fait, il existe plusieurs types d’états pelliculaires. Les pellicules que l’on rencontre le plus souvent se présentent sous forme de petites squames blanchâtres ressemblant à des amas de cellules mortes très volatiles. Ces pellicules suivent la mèche du cheveu et tombent sur les vêtements. Il s’agit là de pellicules légères et discrètes.
La dermite séborrhéique est aussi un état pelliculaire qui est associé à une forte inflammation du cuir chevelu et le sujet peut avoir des rougeurs et des démangeaisons sur son cuir chevelu. Si cet état pelliculaire se développe fortement, on assiste à une fausse teigne amiantacée. Ce sont des squames plus épaisses et plus dures qui viennent étouffer le cuir chevelu. Pour certains cas, cette fausse teigne amiantacée s’accompagne d’une chute de cheveux. Autant dire que c’est super désagréable parce que non seulement ce n’est pas très esthétique, et en plus ça gratte. L’horreur quoi !

type de pellicules

 

Que faire en cas de pellicules ?

Si vous êtes sûr de la présence des pellicules, ne vous forcez pas à appliquer encore des produits irritants tels que les produits de coloration et les lotions traitant la chute de cheveux. Ces produits-là vont favoriser encore plus la formation de pellicules.
Vous pouvez consulter un médecin ou un dermatologue en cas d’état pelliculaire sévère bien sûr. Parce que si c’est en excès et de manière régulière, c’est qu’il doit y avoir un petit truc qui cloche. Il pourra vous prescrire un traitement pour 6 mois. Il peut aussi vous donner un shampoing ou un autre produit à appliquer sur le cuir chevelu. Le problème avec ce genre de produits pharmaceutiques, c’est qu’il y a bien souvent des produits chimiques dedans. Du coup, ce n’est pas forcément bon pour la santé de vos cheveux. En plus, vous ne constaterez pas complètement d’amélioration si la production excessive de sébum est liée au stress…
Le mieux serait donc d’arrêter tout stress inutile pour éviter les pellicules, mais aussi d’autres problèmes de santé. En plus, le stress peut aussi avoir des répercussions pour votre barbe, donc bon… Mais je sais, plus facile à dire qu’à faire vous me direz.

Se débarrasser des pellicules : des remèdes de grand-mère

Bon maintenant, voyons un peu comment se débarrasser des pellicules de manière saine. Si l’état pelliculaire est moins sévère, autrement dit s’il s’agit de pellicules légères et discrètes comme pour la majorité des gens, vous pouvez vous en débarrasser grâce à des remèdes de grand-mère. En effet, vous n’êtes pas obligé d’acheter des shampoings, des crèmes et des lotions antipelliculaires qui vous coûteront parfois chers et qui sont bourrés de produits chimiques et bizarres en tout genre.

1) Le shampoing au romarin

Pour préparer ce shampoing antipelliculaire, il vous faut une cuillère à soupe de romarin séché. Faites infuser cette quantité de romarin pendant 8 minutes et filtrez. Faites fondre au bain-marie dans un bol une cuillère à soupe de savon de Marseille râpé dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce. Rajoutez ce mélange à l’infusion de romarin filtrée et laissez refroidir avant d’y intégrer 4 à 5 gouttes d’huile essentielle de romarin. Prenez ce shampoing pour entretenir vos cheveux tout en massant légèrement. Laissez agir ce shampoing antipelliculaire au romarin avant de rincer à l’eau tiède.

2) Le shampoing à l’arbre à thé

Pour ce shampoing à l’arbre à thé, il vous faut de l’huile essentielle d’arbre à thé. Cette dernière a des propriétés qui vont améliorer l’état du cuir chevelu et soulager les irritations comme pourrait le faire une huile ou un shampoing à barbe pour vos poils de barbe. Afin de préparer ce shampoing antipelliculaire, vous aurez besoin du shampoing neutre et doux que vous pouvez acheter dans les boutiques de produits bio ou dans les parapharmacies et d’huile essentielle d’arbre à thé. Lorsque vous allez laver vos cheveux, prenez dans un bol deux fois de la quantité nécessaire pour laver vos cheveux et versez 4 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Prenez une première dose pour laver vos cheveux, laissez le shampoing reposer sur votre tête pendant 5 minutes et rincez. Recommencez une nouvelle fois l’opération.

3) Le shampoing à l’eucalyptus

Pour la préparation de ce shampoing antipelliculaire à l’eucalyptus, il vous faut aussi du shampoing neutre et doux comme pour la préparation du shampoing à l’arbre à thé. Seulement, il faut prendre une bouteille de shampoing neutre et doux de 500 ml et 12 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. Les huiles essentielles d’eucalyptus et d’arbre à thé n’ont pas les mêmes propriétés, du coup il faut en mettre beaucoup plus. Bon en même temps, même 12 gouttes ce n’est pas grand chose. On utilise pas tous les jours de l’huile essentielle hein, donc le flacon d’huile pourra durer un bon moment.
Vous pouvez utiliser ce shampoing antipelliculaire quand vous lavez les cheveux. N’oubliez pas de masser légèrement pour ne pas attaquer le cuir chevelu.

4) Le masque à l’ail et à l’huile d’olive

À partir d’ici, on ne va plus vous proposer des shampoings, mais de masques. D’ailleurs, le masque peut aussi s’utiliser de temps en temps pour revivifier l’état de santé de votre barbe. Ceci étant dit, vous aurez besoin pour ça d’un shampoing doux et neutre pour laver vos cheveux, toujours naturel et bio si vous pouvez. Pour ce masque antipelliculaire à l’ail et à l’huile d’olive, il faut mélanger une gousse d’ail écrasée finement et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Appliquez ce masque sur votre tête et massez doucement.
Gardez ce dernier pendant une à deux heures et si possible, enveloppez votre tête dans une serviette chaude pour que le mélange agisse. Bon vous allez être un peu repoussant avec l’odeur de l’ail, mais si ça vaut le coup, pourquoi pas, n’est-ce pas guy’s ?

5) Le masque à l’aloe vera

Pour cette préparation, il vous faut une feuille charnue d’aloe vera. Tranchez-la en deux dans le sens de la longueur et retirez le gel qui se trouve à l’intérieur. C’est ce gel que vous allez utiliser comme masque. Vous pouvez laisser le masque à l’aloe vera toute une nuit ou une trentaine de minutes avant de rincer avec un shampoing, toujours doux et neutre. Ce n’est pas forcément simple de pouvoir acheter de l’aloe vera pure parfois, du coup vous pouvez aussi acheter en gel.

6) Le masque à l’argile blanche

L’argile blanche, ça ne vous dit rien ? Si vous êtes un fin connaisseur de la barbe et des produits du visage, alors vous savez certainement qu’on l’utilise aussi dans les éponges Konjac pour se le visage.
Pour ce masque antipelliculaire, il faut mélanger de l’argile blanche à un peu d’eau pour avoir une pâte blanche onctueuse et souple. Ajoutez à cette pâte 8 gouttes d’huile essentielle de lavande (l’odeur est un peu forte, je vous préviens…). Avant d’appliquer ce masque, il faut légèrement mouiller vos cheveux. Mettez-le sur la racine des cheveux et soyez bien généreux. Massez le cuir chevelu et gardez le masque pendant une quinzaine de minutes avant de rincer vos cheveux à l’eau tiède. Pour soigner vos cheveux, ajoutez quelques gouttes de vinaigre blanc à l’eau avec laquelle vous allez rincer vos cheveux.

7) Le masque à l’argile verte

Tiens, tiens, notre amie l’argile verte on l’utilise aussi dans les éponges Konjac. Et bien, vous l’aurez compris, on s’en sert aussi pour fabriquer des masques antipelliculaires.
Il faut préparer ce masque à l’argile verte comme le masque à l’argile blanche. À la place de l’huile essentielle de lavande, mettez de l’huile essentielle d’eucalyptus. Il faut aussi appliquer ce masque sur les racines et non sur les pointes. Laissez reposer pendant une quinzaine de minutes en enveloppant votre tête dans une serviette chaude. Rincez vos cheveux avec de l’eau tiède mélangée à quelques gouttes de vinaigre de cidre. Au passage, renseignez-vous sur le vinaigre de cidre, c’est un excellent atout santé !

8) Le masque à l’huile de germe de blé

Pour ce masque, vous aurez besoin d’huile de germe de blé et d’huile essentielle d’arbre à thé. Pour la préparation, mélangez l’huile de germe de blé et quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Pour vous débarrasser des pellicules, il faut appliquer le masque à la racine des cheveux. Massez le cuir chevelu pour faire pénétrer le masque. Laissez agir pendant une heure à peu près tout en enveloppant votre tête dans une serviette chaude.

9) Le masque au bicarbonate de soude

Il faut 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et de l’eau minérale chaude pour ce masque antipelliculaire. Mélangez le bicarbonate de soude avec un peu d’eau minérale et laissez refroidir. Rajoutez 8 gouttes d’huile essentielle de romarin et une cuillère à soupe de miel de thym pour avoir une pâte souple. Pour l’appliquer sur la racine de vos cheveux, prenez un pinceau. (Non, non, je vous rassure, vos cheveux ne sont pas se colorer…) Laissez sur votre tête une vingtaine de minutes avant de le rincer au shampoing antipelliculaire.

10) Le masque au pois chiche

Pour cette préparation, prenez du pois chiche, de l’eau minérale, du miel de thym, de l’huile d’argan et de l’huile essentielle de thym. Mélangez 5 cuillères à soupe de pois chiche, une cuillère à soupe de miel de thym, une cuillère à café d’huile d’argan et un peu d’eau minérale pour avoir une pâte onctueuse. Rajoutez en dernier lieu quelques gouttes d’huile essentielle de thym. Ce sera également à la racine que vous devez appliquer ce masque antipelliculaire, mais il faudra avant tout humidifier légèrement vos cheveux pour que le masque tienne bien. Ce masque est plutôt fort, il faut donc le laisser 5 à 10 minutes sur vos cheveux avant de le rincer, pas plus. N’utilisez ce masque qu’une fois par mois.

Le shampoing à l’aspirine

Bon, cela lui c’est un bonus parce qu’il n’est pas très « naturel ». Mais si vous n’avez que ça sous la main pour dépanner une fois ou deux… pourquoi pas. Par contre on va pas se mentir, c’est juste pour dépanner je vous le répète.
Donc pour vous débarrasser de vos pellicules (cheveux ou barbe), vous pouvez utiliser ce shampoing antipelliculaire à l’aspirine. Pour ce faire, vous aurez besoin de deux cachets d’aspirine qu’il faut réduire en poudre dans un mortier, si c’est pour vos cheveux, et un seul cachet si c’est pour la barbe. Mélangez cette aspirine en poudre avec une dose de shampoing neutre pour laver votre barbe ou vos cheveux. Appliquez ce shampoing et massez doucement. Laissez agir 2 à 5 minutes et rincez à l’eau tiède.

Les pellicules sur la barbe : s’en débarrasser avec une huile à barbe fait-maison

Forcément, on allait pas vous laisser partir comme ça, sans vous parler des pellicules sur la barbe. C’est vrai qu’on n’en entends pas beaucoup parler, mais ça existe bel et bien ! Après tout, ce sont des poils, un peu comme vos cheveux pas vrai ?
La plupart des soins proposés pour la barbe sur le marché sont des produits hydratants certes, mais ce n’est parfois pas suffisant pour se débarrasser définitivement des pellicules. Voici une recette d’huile à barbe maison que vous pourrez utiliser pour vous aider à vous en débarrasser.
Vous aurez besoin d’une huile essentielle de lavande, de cèdre, d’arbre à thé ou de patchouli. Une seule huile essentielle vous suffira, mais si vous n’en trouvez pas, vous pouvez prendre de l’huile essentielle de romarin ou de bergamote. Comme l’huile essentielle est trop concentrée, votre barbe risque de ne pas la supporter et c’est pour cette raison que vous devez la diluer à une huile porteuse telle que l’huile d’amande douce, d’avocat ou de pépins de raisin.
Vous pouvez également prendre comme huile porteuse de l’huile de jojoba ou de l’huile d’argan. Il vous faut 10 à 15 gouttes d’huile essentielle diluées à 30 ml d’huile porteuse. Conservez votre huile à barbe dans une bouteille à verre ambré comme le petit flacon qui contient les huiles essentielles. Avant d’utiliser votre huile à barbe antipelliculaire, testez-la sur votre peau. Il se peut que vous ne supportiez pas un des mélanges et si c’est le cas, au bout de 5 minutes, la partie de la peau sur laquelle vous avez appliqué l’huile va faire une réaction allergique. Lorsque vous êtes sûr que vous n’êtes pas allergique au mélange, vous pouvez utiliser cette huile à barbe antipelliculaire tous les jours. Mettez alors cinq gouttes d’huile sur votre barbe et lorsque vous l’appliquez, profitez-en pour faire un petit massage. Vous remarquerez qu’au bout de quelques jours, vos problèmes de pellicules seront oubliés.
Si vous voulez essayer plusieurs soins ou masques pour vos cheveux, mais aussi pour celui de votre barbe, ça ne sera pas super difficile. Vous avez remarqué (enfin j’espère…) que certains noms d’huiles essentielles ou d’autres composants reviennent plusieurs fois. Du coup, vous pourrez tester par vous-même celui qui vous convient le mieux !