Savons au lait d’ânesse, lait de chèvre et lait de jument : 3 laits surprenants au service de la cosmétique

Au coin des produits alimentaires, on retrouve plutôt du lait de vache. Mais lorsque vous vérifiez bien ces derniers, vous pouvez tomber sur d’autres laits, bien que plus rares, tels que le lait de chèvre, le lait d’ânesse ou encore le lait de jument. Si pour la cuisine, on hésite encore à les utiliser, il ne faut pas se poser de questions quand il s’agit d’un produit cosmétique ou d’un produit capillaire à base de lait d’ânesse, de lait de chèvre ou de lait de jument.

En effet, lorsqu’on se penche sur la liste des composants de certains produits cosmétiques ou capillaires, on peut retrouver certains de ces laits. Certains fabricants proposent même des produits composés principalement de lait d’ânesse, de chèvre ou de jument. Pas étonnant quand on voit leurs nombreux bienfaits, que cela soit dans le savon à barbe ou tout autre produit cosmétique naturel.

Mais au final, qu’est-ce que ces laits ont d’aussi particulier ? Je vous invite à découvrir les bienfaits de ceux-ci sur la peau à travers cet article.

Le lait d’ânesse

On trouve cette appellation dans la liste des composants de certains produits alimentaires, mais surtout dans les produits cosmétiques. Le lait d’ânesse est le lait que donne la femelle de l’âne. C’est dans ce lait que la fameuse Cléopâtre aurait pris son bain autrefois. Sa beauté et sa jouvence pouvaient alors s’expliquer en partie par ses bains au lait d’ânesse. Aujourd’hui, le lait d’ânesse est utilisé pour fabriquer des savons et des crèmes hydratantes. Il entre également dans la composition de certains produits cosmétiques.

Les caractéristiques du lait d’ânesse

La densité de ce lait à 20°C est aux alentours de 1,03 et son pH est entre 7 et 7,2. Dans le lait d’ânesse, on retrouve des phospholipides et des céramides en grande quantité. Il contient également beaucoup de vitamines telles que la vitamine A, B1, B2, B6, D et E, mais on a prouvé une forte concentration de la vitamine C. En effet, le lait d’ânesse contient 60 fois plus de vitamine C que le lait de vache. Dans la composition de ce lait, il y a aussi le calcium, le magnésium, le phosphore, le sodium, le fer et le zinc. L’oméga-3, l’oméga-6, les protéines, les lipides, le lactose, les immunoglobulines, et les alkylglycérols font également partie de ses composants. Les éléments cités ci-dessus sont retrouvés lorsque le lait n’est pas encore traité. En effet, quand le lait d’ânesse passe par des procédés chimiques pour la fabrication de savon ou de crème, il peut perdre certains éléments ou bien la teneur de ces éléments se diminue.

Les vertus du lait d’ânesse

Si Cléopâtre utilisait le lait d’ânesse pour son bain, c’est surtout pour ses vertus anti-âge. En effet, on retrouve beaucoup de protéines dans ce lait et ce sont celles-ci qui agissent pour estomper les rides. L’action de ces protéines sera combinée aux actions de la vitamine E et de la vitamine C qui vont lutter contre les signes de l’âge, et aux actions de la vitamine A qui va intervenir dans le métabolisme cutané.
On attribue au lait d’ânesse des propriétés tonifiantes et adoucissantes pour la peau. Ce sont les minéraux et les oligoéléments, tels que le calcium, le magnésium, le sodium, le zinc et le fer qui vont s’activer pour que la peau retrouve un meilleur équilibre. Ces éléments vont également agir sur la régénération et sur la protection de la peau. Les vitamines contenues dans le lait d’ânesse vont hydrater la peau tout en maintenant son élasticité. Avec le lait d’ânesse, on peut alors espérer avoir une peau tonique et douce. Ce sont ces propriétés dont ceux ayant une peau sèche, une peau sensible et une peau irritée, ont le plus besoin. Idéal donc si vous avez une barbe qui gratte, qui pique ou qui démange entre autres.

Utiliser un savon ou une crème à base de lait d’ânesse

Si on connaît déjà ses propriétés, on peut déjà avoir une idée sur l’utilisation d’un produit à base de lait d’ânesse. Lorsqu’on achète un savon ou une crème à base de lait d’ânesse, il faut bien faire attention au produit, car il ne contient pas que du lait d’ânesse et c’est justement là le problème. Souvent, si vous voyez un produit où il est mentionné « à base de », c’est que ça ne sera pas très naturel, et surtout qu’il n’y aura qu’une petite voire infime quantité de lait d’ânesse.

Faites donc bien attention avant d’acheter un produit car vous pourriez payer très cher pour finalement avoir un produit de très faible qualité entre vos mains. Bien heureusement, il existe désormais sur le marché des savons pour visage, des savons pour barbe ou des crèmes pour corps ou pour mains qui sont vraiment à base de lait d’ânesse. Alors oui, on va pas se mentir, c’est cher. Mais ça vaut le coup !

Messieurs, si vous souhaitez retrouver une barbe douce et bien hydratée, n’hésitez pas à opter pour un savon à barbe à base de lait d’ânesse. Celui-ci va lutter contre le feu du rasoir tout en hydratant votre barbe. Vous pourrez donc espérer avoir une barbe plus douce après quelques semaines d’utilisation du savon à barbe à base de lait d’ânesse. Pour le visage, il faut prendre une crème ou un savon adapté à cet usage. Ce produit va démaquiller, nettoyer en profondeur et hydrater le visage. Pour avoir une peau satinée et douce, on peut se servir d’une crème ou un savon pour le corps à base de lait d’ânesse.

Le lait de chèvre

Quand on va au supermarché, on trouve des fromages à base de lait de chèvre. Ils sont bien délicieux, mais sachez que ce type de lait est également utilisé dans les produits cosmétiques, même si cela peut paraître surprenant. Dans certains pays, l’on se sert du lait de chèvre frais pour se protéger de la rudesse du climat.

Le lait de chèvre comparé au lait de vache

Si l’on se réfère à sa composition, le lait de vache est celui qui se rapproche le plus du lait de chèvre. On trouve de la vitamine A dans ces deux laits, mais la quantité de cette dernière est doublée dans le lait de chèvre. La teneur en vitamine D dans le lait de chèvre est quatre fois plus élevée que celle du lait de vache. Le lait de chèvre contient plus de vitamine C, B2, B9 et de B12 que le lait de vache. On trouve également plus de minéraux et d’oligoéléments dans le lait de chèvre que dans le lait de vache. Leur teneur est d’ailleurs plus élevée : c’est le cas du calcium, du phosphore, du magnésium et du potassium. Les acides gras qu’on trouve dans le lait de chèvre sont ceux à chaîne courte. On y trouve également des acides aminés, du coenzyme Q10 et des acides gras. Que l’on prenne le lait de chèvre en boisson ou en application sur la peau, on peut toujours tirer des bénéfices de ces éléments, et il sera meilleur pour votre santé que le lait de vache.

Le lait de chèvre en cosmétique

À part le lait d’ânesse, les fabricants de produits cosmétiques recherchent beaucoup le lait de chèvre. Ce type de lait est d’ailleurs particulièrement apprécié pour son efficacité et pour le fait qu’il est inodore. Le lait de chèvre est très utilisé dans les produits de soins destinés aux personnes ayant une peau fragile. Ce qui fait qu’on retrouve même des savons et des crèmes à base de lait de chèvre. Ce lait est très efficace dans le traitement de la peau, notamment dans le vieillissement cutané, un peu comme pour le lait d’ânesse. C’est le coenzyme Q10 qui s’active pour restaurer l’épiderme en lui apportant plus de souplesse et d’élasticité.

Pour ceux qui ont une peau desséchée, le lait de chèvre peut également les aider. Les actifs dans celui-ci permettent une hydratation optimale de la peau. On confère au lait de chèvre des propriétés adoucissantes, c’est pourquoi vous pourrez le retrouver dans certains savons à barbe. Également, si vous voulez adoucir la peau au niveau de vos coudes ou genoux qui ont tendance à vite s’assécher, vous pouvez prendre de la crème à base de lait de chèvre. Certains dermatologues recommandent par ailleurs l’utilisation des produits fabriqués à partir de ce type de lait pour soulager certains troubles cutanés comme l’eczéma ou le psoriasis. On peut aussi voir dans la composition des produits de beauté agissant sur les acnés et les boutons le lait de chèvre. Ce dernier a également des propriétés antibactériennes, et ce, grâce aux acides gras qu’il contient.

Qui peut utiliser le savon ou un produit à base de lait de chèvre ?

Les produits cosmétiques à base de lait de chèvre conviennent à tout le monde, tant bien aux femmes qu’aux hommes. Vous pouvez remplacer tous vos soins anti-âge par un savon à base de lait de chèvre. Il va agir sur le vieillissement cutané tout en lui apportant de l’éclat, et surtout vous aurez l’assurance de ralentir le vieillissement de votre peau avec un produit naturel, sans produits chimiques nocifs.

On peut aussi trouver sur le marché des savons à barbe à base de lait de chèvre comme je vous le disais un peu plus haut. Ces messieurs ayant une peau sensible pourront donc très bien l’utiliser, car ce type de savons respecte parfaitement le pH de la peau. Lorsque vous passez le savon à barbe à base de lait de chèvre, en plus de garantir un rasage sans irritation, il va nettoyer, purifier et adoucir la peau. Comme quoi, une huile à barbe ne suffit pas pour avoir une belle barbe ! Il faut aussi savoir la nettoyer avec un savon de manière quotidienne si possible, pour laisser votre peau et vos poils en bonne santé. Et pour cela, le savon à barbe au lait de chèvre s’avère être une bonne solution.
Les savons à base de lait de chèvre pour le visage peuvent aussi être utilisés pour soigner les problèmes d’acné et les taches. Vous pouvez aussi vous servir du savon ou de la crème à base de lait de chèvre pour le corps afin de redonner à la peau de l’éclat.

Le lait de jument

Si aujourd’hui la consommation du lait de vache est devenue une habitude de consommation, sachez que les hommes de la Préhistoire, quant à eux, prenaient du lait de jument. Depuis quelques années maintenant, le lait de jument est mis sous les feux des projecteurs pour ses qualités nutritionnelles que l’on découvre peu à peu. De nombreuses études ont également été menées pour prouver les bienfaits de ce type de lait sur la peau.

Que contient le lait de jument ?

Comme dans tout autre lait, on trouve aussi du calcium dans le lait de jument. De plus, il contient du magnésium, du phosphore et des oligoéléments. Dans la liste des vitamines trouvées dans ce lait, la vitamine C se met en avant, mais on y trouve entre autres de la vitamine A et quelques vitamines B. Le lait de jument contient plus d’une quarantaine de nutriments, dont les acides gras insaturés. Dans ce lait, le taux de lactose est élevé comparé à celui trouvé dans le lait de vache. La matière sèche, la matière grasse et la matière azotée sont plus minimes dans le lait de jument. Par rapport au lait de vache, le lait de jument renferme deux fois moins de lipides et deux fois moins de protéines.

Les vertus insoupçonnées du lait de jument

Le lait de jument entre dans la composition de certains produits cosmétiques et capillaires. De nombreuses études ont prouvé ses propriétés hydratantes, ce qui explique sa présence dans les soins hydratants pour le visage, pour la peau et pour les cheveux. En plus d’hydrater la peau, le savon ou la crème à base de lait de jument va également régénérer l’épiderme, ce qui va ralentir le vieillissement cutané.
On peut même utiliser le savon à base de lait de jument pour traiter certaines maladies de la peau, car ce lait possède des propriétés cicatrisantes. On retrouve du lait de jument dans certains produits de traitement de problèmes d’acné. Certains actifs de ce type de lait contribuent à la diminution de la séborrhée et le lactoferrine détruit les petites bactéries responsables de ces boutons. Certaines marques proposant des produits anti-âge ont fait du lait de jument leur ingrédient phare. Ce lait contient des glycoprotéines, des acides gras polyinsaturés et des phospholipides qui vont agir sur les rides tout en nourrissant la peau. Le lait de jument peut également faire effet sur les démangeaisons en les soulageant.

Le savon à base de lait de jument pour la barbe

Aujourd’hui, on retrouve de plus en plus de savons à barbe composés principalement de lait de jument. Peu importe votre type peau, vous pouvez prendre ce savon. Il est particulièrement recommandé si vous avez une peau irritée ou intolérante. Avec les autres composants du savon, le lait de jument va créer une bonne mousse onctueuse pour éviter de vous blesser lorsque vous vous rasez ou quand vous taillez votre barbe. Après le rasage, vous pouvez même remettre du savon à base de lait de jument pour hydrater et nourrir votre barbe et votre peau.

Vous l’aurez compris, faites désormais du lait d’ânesse, de chèvre ou de jument un nouvel allié hydratation pour votre barbe et votre peau, et vous m’en direz les résultats !