Après shampoing : 15 choses que vous devez savoir !

Si le shampooing (et le shampoing à barbe pour vous mes barbus hé-hé) est un incontournable dans quasiment toutes les maisons, l’après-shampoing est un des produits que l’on trouve également dans nos douches. Appelé également conditionneur, de nombreuses femmes l’utilisent pour entretenir leurs cheveux et il y a également certains hommes qui s’en servent, et vous en faites peut-être partie. L’utilisation de l’après-shampoing est-elle vraiment utile ? Qu’est-ce que ce produit peut apporter à notre chevelure ? Comment le choisir ? Comment bien l’utiliser ? À travers cet article, je vais essayer de répondre à vos questions et aussi apporter de la lumière sur ce produit. Ah et au fait, même si je n’ai pas besoin de le préciser, quand je vous parle d’après-shampoings, je vous parle bien d’après-shampoings naturels et bio hein…

1- Le rôle de l’après-shampoing

Pour ne pas avoir à appliquer une tonne de produits (bien souvent chimiques) sur votre cuir chevelu, il est important de comprendre l’action de l’après-shampoing. Dans le rayon des produits pour cheveux, il y a des conditionneurs et des après-shampoings. Ce sont des produits identiques et ils ont la même action, mais c’est « l’après-shampoing » qui est l’appellation la plus utilisée. Ce produit capillaire a pour rôle d’embellir les cheveux en leur apportant de la souplesse, de la brillance et aussi du volume. À la différence du masque pour cheveux, l’après-shampoing n’apporte qu’un soin à la surface et son temps de pose est très court. Si vous avez les cheveux très courts, ça ne sera pas vraiment utile. En revanche, si vous avez une touffe de cheveux aussi grosse que votre barbe, là, oui, l’après-shampooing vous aidera ! Oui, parce qu’en bon barbu que vous êtes, vous ne prenez pas seulement soin de votre barbe, mais aussi de vos cheveux, n’est-ce pas ?

2- Les composants de l’après-shampoing

On n’a pas toujours le temps de lire les éléments qui composent les produits capillaires, même si vous allez en magasin bio ou naturel. Si l’après-shampoing et le masque semblent faire à peu près les mêmes effets, et ont presque la même texture, ces deux produits n’ont pas les mêmes composants. Pour offrir toutes ses promesses de démêlage, de brillance et de souplesse, l’après-shampoing est composé d’une faible quantité d’agents lavants. C’est grâce à ces derniers qu’on ne se trouve pas obligé de repasser le shampoing après avoir mis l’après-shampoing. Ces agents lavants vont également éviter que les cheveux s’alourdissent. Ce produit capillaire contient aussi des ingrédients actifs aqueux et huileux qui peuvent être des huiles végétales, des vitamines et des protéines.

3- L’après-shampoing hydrate les cheveux

Il y a des gens qui ne voient pas l’utilité de l’après-shampoing : pour eux, c’est une perte de temps. Alors qu’en fait, l’après-shampoing va protéger votre cuir chevelu. Aussi, notez bien que l’après-shampoing, même si on ne le mentionne pas souvent, est un produit qui hydrate les cheveux. Ce n’est pas, cependant, le meilleur soin hydratant (comme l’huile ou le baume à barbe pourraient l’être pour votre barbe), car il n’effectue pas une hydratation en profondeur. L’utilisation de l’après-shampoing ne doit pas alors vous priver de l’usage d’un soin hydratant pour vos cheveux. Une chose est sûre, mieux vous laverez vos cheveux, plus vous réussirez à contrer les pellicules, qui, je le sais, ne sont vraiment pas esthétiques et surtout gênantes si vous en avez.

4- L’utilisation d’un après-shampoing n’est pas obligatoire

Contrairement au shampoing qui est un passage obligé pour la santé de vos cheveux, vous n’êtes pas obligé d’utiliser un après-shampoing. Selon la nature de vos cheveux et de vos attentes, vous pouvez en avoir besoin. Si vous avez les cheveux bouclés genre Neymar, Ronaldinho, David Luiz ou Coutinho, là, vous serez heureux d’avoir un après-shampooing !
Celui-ci va agir pour démêler vos cheveux, tout en créant un film protecteur. Si vous avez une chevelure sèche, vous pourrez également avoir besoin de ce produit capillaire, car il va l’hydrater, lui redonner de la brillance et de la douceur.

5- L’après-shampoing n’est pas un masque

Dans le rayon des produits pour cheveux, il y a une panoplie de produits et vous avez peut-être du mal à vous retrouver : shampoing, après-shampoing, masque, soin nourrissant, soin hydratant, sérum, etc. La plupart d’entre nous ont d’ailleurs tendance à confondre le masque et l’après-shampoing. On sait tous que ces deux produits capillaires sont à utiliser après le shampoing, mais leurs effets ne sont pas les mêmes. Le masque est un produit capillaire destiné à nourrir en profondeur les cheveux. L’après-shampoing hydrate aussi, mais son action n’est que superficielle. Il agit en démêlant les cheveux et en laissant un voile protecteur. D’ailleurs, de manière occasionnelle, vous pouvez aussi penser à faire un masque pour votre barbe, pour que vos poils soient en excellente santé.

6- L’après-shampoing ne convient pas à tous les types de cheveux

Si vous allez chez un professionnel pour lui demander les produits capillaires qui sont adaptés à vos cheveux, il peut omettre de la liste l’après-shampoing. En effet, ce produit ne convient pas à tous les types de cheveux. Comme l’après-shampoing est très onctueux et très riche, il n’est pas très recommandé si vous avez déjà les cheveux gras. Dans ces cas-là, il sera mieux pour vous d’utiliser un masque à l’argile. Ce dernier agira pour la régulation de sébum tout en assainissant le cuir chevelu.

7- Un après-shampoing adapté à vos cheveux

Dans la collection des après-shampoings, on retrouve une variété de produits. Pour le choix, vous ne devez pas prendre celui avec le parfum qui vous plaît. C’est d’abord votre type de cheveux qui sera important pour ce choix. Bon, je sais que c’est mieux d’avoir une odeur qui vous plaît, mais parfois on a pas trop le choix… Par contre si vous arrivez à associer les deux, ça sera parfait !

Lorsque vous vous trouvez là où les après-shampoings sont vendus et que vous tombez sur un produit en particulier, prenez le temps de lire les composants, même si vous allez dans le coin « bio » des grandes surfaces, en parapharmacie ou dans des magasins bio. Eh oui, même là, on se fait parfois avoir, alors faites vraiment attention. Vous savez, c’est un peu comme certains produits qu’on veut estampiller « super naturel » ou bio du genre « savon de Marseille pur  »… alors que finalement, en regardant les ingrédients, c’est la ca-ta-stro-phe ! Donc faites bien attention.

Laissez directement l’après-shampoing s’il contient des parabens, du silicone ou de l’EDTA. Ça, c’est la base. Ces éléments étouffent la fibre capillaire et le cuir chevelu. Privilégiez l’après-shampoing qui contient le maximum d’ingrédients naturels. Dans la liste de ces ingrédients, vous pouvez retrouver par exemple la sauge, l’huile de ricin, l’aloe vera ou encore l’huile végétale de noisette : ce sont des éléments régulateurs de sébum.
Si vous avez les cheveux plutôt gras et et que vous souhaitez absolument prendre un après-shampoing, alors optez pour un après-shampoing contenant un régulateur de sébum. Si vous avez la chevelure sèche, il faut se tourner vers les après-shampoings composés, entre autres, d’huile d’argan, d’huile végétale nourrissante, ou du beurre de karité.

8- L’après-shampoing sans rinçage et l’après-shampoing en profondeur

On peut trouver des après-shampoings sans rinçage et on peut encore dénicher deux sous-catégories pour ce type de produits : il y a la crème et le vaporisateur. L’après-shampoing sans rinçage en crème est recommandé si vous avez les cheveux épais, longs ou boulés. L’après-shampoing sans rinçage en vaporisateur est plutôt adapté à ceux qui ont des cheveux fins ou raides. L’après-shampoing en profondeur est particulièrement conseillé si vous avez les cheveux secs et cassés. Pour ce qui est de son utilisation, il faut le mettre en profondeur comme l’après-shampoing traditionnel. Comme son nom l’indique, l’après-shampoing sans rinçage n’a pas besoin d’être rincé après son application.

9- Pour ceux qui ont des cheveux gras : l’utilisation d’un après-shampoing est déconseillée

Bon, je vous l’ai déjà dit plus haut, mais l’après-shampoing n’est pas top si vous avez les cheveux gras. On ne va pas formellement vous l’interdire non plus, mais notez toutefois que cela va encore plus alourdir et rendre encore plus gras vos cheveux.
Si vous tenez à avoir un après-shampoing, adressez-vous à un professionnel. Il pourra vous conseiller un après-shampoing plus adapté, plus spécifique à vos cheveux. Il peut également vous proposer un autre produit capillaire. De toute façon, sachez que même si vous n’avez pas les cheveux gras, l’après-shampoing peut alourdir les cheveux s’il n’est pas utilisé à la bonne fréquence ou s’il n’est pas bien rincé.

10- Il ne faut pas appliquer l’après-shampoing sur l’intégralité de la chevelure

On a presque tous cette fâcheuse tendance à utiliser l’après-shampoing comme le shampoing. Beaucoup d’entre nous appliquent l’après-shampoing sur l’intégralité de la chevelure, vite-fait bien-fait, et on en parle plus… Alors qu’en fait, ce n’est pas la bonne utilisation.
Si vous prenez le temps de lire toutes les informations sur le produit, notamment celles sur le mode d’emploi, vous trouverez que l’après-shampoing est à mettre uniquement sur les pointes et la longueur des cheveux. Lorsque vous l’appliquez, assurez-vous que le produit n’entre pas en contact avec les racines. Lors de l’application, évitez les racines d’au moins 4 cm. Les racines de cheveux n’en ont pas besoin, car elles sont déjà protégées par le sébum secrété par le cuir chevelu. Voilà, comme ça au moins c’est dit.

11- L’après-shampoing a un temps de pose

Je peux comprendre qu’en plus de l’entretien de votre barbe, vous n’ayez pas forcément le temps pour vos cheveux. Shampoing, après-shampoing, masque, séchage… Parfois vous avez l’impression de ne pas vous en sortir finalement.
Cependant, l’après-shampoing, comme le masque, est un peu particulier puisqu’il requiert un temps de pose pour être efficace. Le temps de pose pour ce produit devrait être indiqué dans les informations sur la catégorie « Mode d’emploi » ou « Conseil d’utilisation ». Dans tous les cas, laissez l’après-shampoing agir au moins 5 minutes. Quelques minutes en plus sur le temps de pose indiqué ne feront qu’optimiser le résultat : vous aurez des cheveux encore plus brillants et plus doux.

12- Servez-vous bien de votre après-shampoing

Il y a certaines personnes qui se plaignent que leur après-shampoing n’est pas efficace. Il ne faut pas toujours remettre en cause l’efficacité du produit, car il se peut aussi que vous ne l’utilisiez pas correctement tout simplement ! Quelle que soit la marque de votre après-shampoing, voici comment vous devriez l’appliquer :

  • Lavez et essorez vos cheveux avec du shampoing. Prenez par la suite votre après-shampoing. Pour ce qui est de la quantité à mettre, vous devez vous référer à la longueur de vos cheveux. Si vous avez les cheveux courts, une noisette suffira. Pour ceux qui ont des cheveux longs, il faudra mettre une noix. Assurez-vous de ne pas en appliquer sur les racines. Ce sont la longueur et les pointes des cheveux qui ont besoin d’être nourries par l’après-shampoing.
  • L’après-shampoing a besoin de quelques minutes pour agir. Essayez de respecter autant que possible le temps de pose indiqué sur le flacon. En attendant, vous pouvez faire un petit gommage ou commencer à nettoyer votre barbe.
  • Lorsque le temps de pose est écoulé, peignez-vous doucement les cheveux afin de les démêler complètement. Pour cette opération, prenez un peigne à dents larges, et évitez les peignes en plastique. Les peignes naturels en bois sont plus adaptés car ils ne produiront pas d’électricité statique pour vos cheveux.
  • Pour le rinçage, commencez par de l’eau tiède et terminez par un jet d’eau froide. Cette eau froide va apporter plus de brillance à vos cheveux. Si vous craignez l’eau froide, vous n’êtes pas obligé de passer vos cheveux sous celle-ci. Hormis si on est en été, c’est vrai que ce n’est pas forcément agréable… Mais que voulez-vous !
  • Essorez et tamponnez vos cheveux doucement avec une serviette.
  • Quant au séchage, il est toujours préférable de le faire à l’air libre. Si vous êtes vraiment pressé, vous pouvez prendre le séchoir mais mettez-le plutôt à basse température.

13- Il ne faut pas toujours mettre de l’après-shampoing après chaque shampoing

C’est vrai que comme son nom l’indique, il faut utiliser l’après-shampoing après le shampoing. Mais, si vous vous lavez les cheveux deux ou trois fois par semaine, ce n’est pas une raison pour appliquer l’après-shampoing à chaque fois. Certes, vous aurez les cheveux emmêlés si vous ne l’utilisez pas quand vous vous lavez les cheveux, mais une utilisation fréquente de ce produit peut agresser le cuir chevelu, c’est ça le problème. Chez les personnes ayant un cuir chevelu sensible, l’effet peut aller jusqu’aux irritations. Servez-vous alors de votre après-shampoing une fois par semaine, pas plus.

14- On peut utiliser l’après-shampoing pour les chaussures, les vêtements et les cuticules

Oui, je sais que vous ne vous y attendiez pas à celle-là ! Mais les agents qu’on retrouve dans l’après-shampoing permettent de l’utiliser pour nettoyer les chaussures. En effet, pendant l’hiver, la neige peut laisser des lignes blanches sur nos chaussures en cuir. Afin d’éviter ces lignes blanches, on peut prendre l’après-shampoing en passant un petit coup sur les chaussures avant de sortir.
Par ailleurs, certains vêtements ne peuvent passer à la machine, et vous devez donc les laver à la main. Pour vous aider, mettez un peu d’après-shampoing dans l’eau dans laquelle vous allez les laver. Laissez le produit agir quelques minutes avant de frotter vos vêtements. Avant de les mettre à sécher, rincez-les correctement avec de l’eau tiède.
Et vous n’êtes pas le seul à avoir mal lorsque vous retirez les cuticules de vos ongles. Pour avoir moins mal, mettez un peu d’après-shampoing sur ces dernières. Repoussez-les et enlevez-les, vous sentirez moins la douleur et la tâche sera plus facile.

15- Se raser la barbe avec de l’après-shampoing

Si jamais vous avez une petite partie de barbe à raser (moustache, cou etc.) l’après-shampoing peut vous sauver si vous n’avez plus de crème à raser. En effet, sa texture crémeuse peut parfaitement la remplacer. Lors du rasage, prenez une petite quantité d’après-shampoing, appliquez-le sur votre barbe préalablement humidifiée. Badigeonnez l’après-shampoing et passez au rasage. Ce conditionneur va vous garantir un effet de douceur et moins d’irritations.